Fabrication sur-mesure de savons liquides

savons liquides

Saviez-vous qu’il faut éviter d’utiliser vos savons liquides faits maison après 1an. C’est généralement ce qui est recommandé lorsque ceux-ci ne contiennent pas de conservateurs. Il faut s’en débarrasser s’ils présentent une couleur désagréable ou une odeur nauséabonde. Comment obtenir des savons liquides sur-mesure ?

Quels sont les ingrédients nécessaires ?

Pour fabriquer un savon liquide bien mousseux, avec des bulles, il faut généralement un excellent mélange entre les produits utilisés, notamment l’hydroxyde de potassium ou encore potasse caustique ainsi que de la matière grasse ou huile. C’est aussi généralement, ce qu’un fabricant de savon liquide lors de la fabrication.

Pour environ 12 L de savon liquide, il vous faudra : 6200 g de potasse caustique en paillettes, 1,42 litre d’huile naturelle (ici on a utilisé la noix de coco), 2 L d’eau distillée, 600 ml d’huile d’olive, 600 ml d’huile essentielle (de ricin), 180 ml d’huile essentielle (de jojoba).

Découvrez la fabrication les étapes de fabrication chez un fabricant de savon liquide

Quels sont les équipements à utiliser ?

En termes d’équipements, il vous faudra vous servir de quelques récipients à mesure qui peuvent être en verre ou en plastique, une balance de cuisine, un mixeur ; une mijoteuse, des gants ainsi que des lunettes de protection.

Il est important de savoir que vous devez prendre des précautions lorsque vous manipulez l’hydroxyde de potassium. Aménagez impérativement votre espace de travail avant d’enfiler vos gants, puis portez vos lunettes de protection. Entre autres, tenez compte de toujours travailler dans des lieux éclairés, assez ventilés et bien aérés afin de pouvoir bien observer vos gestes et ce que vous faites.

Quelles sont les étapes de la fabrication ?

La première étape de la fabrication de savon liquide consiste à chauffer l’huile. Pour ce faire, utilisez le bol à mesure afin de mesurer les diverses huiles. Placez-les ensuite dans une mijoteuse. Assurez-vous que le feu soit doux. Prenez exactement les quantités d’huiles telles que mentionnées dans la partie ingrédients. Effectivement, une quantité de plus ou une quantité de moins peut facilement gâcher la préparation de votre recette. 

Pour la seconde étape, il vous faudra ajouter la potasse caustique. Faites bien attention lors de cette étape, car elle est très délicate. Evitez impérativement d’être distrait.

Dans cette étape, ouvrez tout d’abord les fenêtres, puis mettez vos équipements de sécurité si jamais vous avez oublié de les mettre lors de la première étape. Mesurez ensuite la quantité d’eau distillée nécessaire dans un grand bol. Il vous faudra aussi mesurer la quantité de potasse adéquate dans un autre bocal. Maintenant, versez le potassium dans l’eau, remuez souvent au moment où vous versez.

Il est primordial de vous assurer de toujours verser le potassium dans l’eau et non le contraire. Parce que si c’est le contraire que vous faites, notamment, si vous versez l’eau dans la potasse, cela va entraîner une réaction chimique très dangereuse.

On passe maintenant à la troisième étape qui est d’ajouter le mélange obtenu potasse et eau dans les huiles. Vous allez verser tout doucement le mélange dans une mijoteuse tout en évitant soigneusement que votre peau ne soit touchée par des éclaboussures. Lorsque les liquides se mélangent, petit à petit, la solution commence à s’épaissir. Aussi, continuez à remuer cette dernière jusqu’au niveau d’épaisseur souhaité en passant la cuillère et en observant la trace de son sillage. Vous allez ainsi obtenir une pâte lorsque le mélange s’épaissit.

La prochaine étape consiste à cuire le mélange sur un feu doux jusqu’à 6 heures environ. Vérifiez après chaque 30 minutes et défaites le mélange si besoin en de petits morceaux à l’aide de la cuillère. Vous pouvez savoir lorsque la pâte est prête quand 30 g de celle-ci peut être dissoute dans 60 ml d’eau bouillante. Vous obtiendrez alors un liquide non laiteux assez clair. Notez que si le liquide est assez laiteux lorsque vous exécutez le test, alors, il faut poursuivre un tout petit peu la cuisson. Lorsque la pâte est prête, diluez-la afin d’obtenir 350 g de pâte. Vous pouvez ensuite mesurer la pâte afin de vous rassurer que la quantité que vous avez prise est exacte. Il suffit à présent de la remettre dans la mijoteuse. Ajoutez-y 1 litre d’eau distillée pour diluer la pâte. Le temps que la pâte se dissoude complètement dans l’eau, patientez quelques heures.

Enfin, la dernière étape qui peut aussi vous permettre de personnaliser vos savons liquides chez un fabricant de savon consiste en l’ajout des parfums désirés et de couleurs. Vous pouvez ajouter une huile essentielle à votre savon liquide pour un parfum personnel spécial. Pour obtenir une couleur particulière, vous pouvez notamment ajouter le colorant alimentaire de votre choix. Il ne vous restera plus alors qu’à verser votre savon liquide dans des récipients hermétiques parce que vous ne pouvez pas l’utiliser une seule fois, vu sa grande quantité. Vous pouvez verser de suite la quantité à utiliser dans une bouteille avec pompe.  

Anti-cellulite : comment rendre votre peau ferme pour l’été ?
Beauty blog un espace dédié pour conseils de mode et beauté